Et tu trouveras le trésor qui dort en toi

Un gros coup de cœur de l’année 2018. Un livre de Laurent Gounelle, publié par Le Livre de Poche, qui est rempli de spiritualité et qu’il faut prendre comme un livre pour le développement de soi. J’ai fais une lecture si magique, et pourtant le livre aborde la religion, qui est un thème que je rebute et que je n’aime pas vraiment avoir dans un livre. Pourtant, j’ai appris que les livres religieux peuvent avoir des préceptes à ne pas prendre en compte comme des mots religieux mais comme des préceptes de vie, de développement de soi et que l’on retrouve ces préceptes dans beaucoup de religion, autant le christianisme que le bouddhisme.

Résumé :

Alice, une jeune femme dynamique et audacieuse, retrouve son ami d’enfance, Jérémie. Devenu prêtre de campagne, il lui confie être accablé par le faible nombre de fidèles. Athée et conseillère en communication, Alice se met en tête de l’aider… à sa manière. Amenée par la force des choses à se plonger dans le monde de la spiritualité, du christianisme à l’hindouisme, du taoïsme au bouddhisme, elle va alors découvrir une vérité universelle. Une vérité concernant l’homme et la clé de son épanouissement, passée sous silence par les religieux, perdue au fil des siècles…

 

J’ai fais une lecture un peu plus poussée que d’habitude, car j’ai pris des notes, des citations, des phrases, et j’ai fais une petite conclusion de ma lecture dans mon carnet. Et je vais vous mettre à l’écrit ce que j’ai marqué dans mon carnet tout doux.

  • Ne vous conformez pas au monde présent mais soyez transformés par le renouvellement de l’intelligence – Épitre de Paul aux romains
  • L’homme s’abandonne à la gourmandise quand son âme ne songe pas qu’à satisfaire le corps.
  • C’est des ténèbres les plus sombres que jaillit la lumière
  • Il faudra peut-être quitter Dieu pour retrouver Dieu – Maitre Eckhart
  • Le manque d’estime de soi empêche d’accéder à ses ressources
  • Avant de s’offrir, il faut déjà s’appartenir – Desjardins
  • Il en est des lieux comme des gens. Leur apparence est un leurre.
  • La véritable beauté apparait lorsque le regard va au-delà de la perception première, et cette beauté-là, loin de s’estomper avec le temps, s’approfondit et prend toute son ampleur au fil des ans.
  • La fierté est une fabrique à illusions, le carburant d’une machine à détourner sa vraie nature, un réducteur d’identité.
  • Le mental, c’est cette cogitation incessante de la pensée qui prend l’ascendant sur le cœur et le corps, au détriment de l’intuition, de l’instinct, de la conscience d’être.

Si vous ne comprenez pas tous, c’est normal, même moi, je n’arrive pas à tout saisir. Pourtant ce sont des phrases, des citations qui m’ont marqué dans ma lecture.

Ma conclusion à chaud:

  • Découvrir son égo pour s’en séparer et trouver sa forme divine. Parfois être dépourvu de ses ressources et de ses talents permet de se trouver dans une forme parfaite de soi-même.
  • Les religions, plus qu’un dogme, montre une voie et une façon de vivre.
  • Il ne faut pas s’attacher aux paroles des gens sur soi car généralement, ils laissent parler leur égo car ils ont peur de ce qui peut leur manquer.
  • L’égo est le diable enfermé. Un homme est à la fois diable et divin.
  • Tu es Dieu et tu dois te libérer pour le devenir.
  • L’Église est toujours aussi figée qu’au Moyen-Age

 

Attention, je ne me suis pas découvert une passion pour la religion, et en aucun cas, je n’ai une nouvelle attirance pour la religion. Mes conclusions sont, bien qu’empreinte d’une certaine religion, purement des conclusions d’une personne qui n’adhère pas aux religions mais qui les respectent.

Ce livre, j’ai envie de le dire, il m’a un peu transformé et je trouve qu’il m’a invité à comprendre certaines choses sur la nature humaine et sur mon propre état d’esprit. Même s’il n’est pas un livre bien être à proprement parlé, il a une réflexion qui m’a fait réfléchir, peut être trop même. Je voulais comprendre le moindre mot, la moindre réflexion que l’auteur mettait, comme s’il y avait un sens caché à chaque fois.

Je ne pense pas avoir fait de meilleures lectures instructives depuis longtemps et je ne compte pas les livres de cours. Un livre qui fait autant réfléchir m’a fait du bien. Et les personnages ont un développement qui est assez splendide de lire et de découvrir. Et puis, se plonger dans la Bible sans vraiment le faire, découvrir à nouveau que  la Bible de maintenant est loin d’être celle des premiers chrétiens et que l’Église enseigne et fait croire un peu ce qu’elle veut, renforce l’idée de religion trop figée et qui ne grandit pas et qui ne respecte pas ses propres codes. Je sais que ça va déplaire à certains mes mots mais c’est comme ça que je vois l’Église (christianisme) mais aussi les autres religions actuelles.

Je vous conseille largement d’essayer de lire ce livre et de me dire ce que vous en avez pensé un lisant le dernier point. Et si vous l’avez lu, quel à été votre ressentis ?

Prenez soin de vous les lapinous!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s